Rechercher :


Présentation générale


Par webmaster, à :: Les différents Codex
intro codex

On peut classer les codices en fonction de leur origine, leur époqueet leur contenu thématique: Si on privilégie l’origine, on les regroupe selon la civilisation à laquelle ils appartiennent: mayas, mixtèques, aztèques, tlaxcaltèques, etc. Si on préfère classer par époque, on tient compte de la conquête espagnole (1519-1521). Avant la conquête, on les appelle précolombiens, préhispaniques ou précortésiens. Après la conquête, on les appelle coloniaux et on mentionne si possible le siècle de réalisation. Classés par thèmes, on constate que les codices peuvent traiter de :
•    L’économie, avec des registres d’impôts ou du cadastre.
•    La politique, l’histoire, la vie des empereurs..
•    La religion avec, en particulier, les livres des sorts ou “tonalamatl” qui étaient utilisés par les prêtres pour leurs prédictions astrologiques.

Edition Luxe du Codex Borgia



Les Codex précolombiens


Par webmaster, à :: Les différents Codex
codices precolombiens

Les manuscrits d'avant la conquête espagnole (1519 - 1521) étant parvenus jusqu'à ce jour sont moins de 15 actuellement. A noter que les Codices Mayas font partie des manuscrits précolombiens. La présente exposition est en mesure de vous présenter au choix 9 codices précolombiens : 

- Le Codex Borbonicus (Assemblée Nationale, Paris) 
- Le Codex Borgia (Bibliothèque Apostolique du Vatican)
- Le Codex Cospi (Bibliothèque Universitaire de Bologne)
- Le Codex Egerton-Becker (British Museum, Londres)
- Le Codex Fejéváry-Mayer (Free Public Musem, Liverpool)
- Le Codex Laud (Bodleian Library, Oxford)
- Le Codex Vaticanus B (Bibliothèque Apostolique du Vatican)
- Le Codex Vindobonensis (Bibliothèque Nationale de Vienne)
- Le Codex Zouche Nuttall (British Museum, Londres)

Détail du Codex Borgia (page 6)



Les Codex coloniaux


Par webmaster, à :: Les différents Codex

Les codices coloniaux sont plus nombreux que les précolombiens, on estime qu’il y en a plus de 500. Certains n’ont pas encore été étudiés par les chercheurs, car ils demeurent la propriété de communautés indigènes ou de collectionneurs particuliers, jaloux de préserver ce précieux héritage. La présente exposition est en mesure de vous présenter au choix 6 codices coloniaux :

- Le Codex Magliabechi (Bibliothèque Nationale de Florence)
- Le Codex Moctezuma (Musée National de Mexico)
- Le Codex Osuna (Biblioteca Nacional de México)
- Le Codex Ixtlilxochitl (Bibliothèque Nationale de Paris)
- Le Codex Vaticanus A (Bibliothèque Apostolique du Vatican)
- Le Codex Xicotepec (Musée National de Mexico)

L'empereur Nezahualcoyotl dans le Codex ixtlilxochitl




Comment reconnaître un Codex précolombien d'un Codex colonial?


Par webmaster, à :: Les différents Codex
saviez vous colonial


Généralement, les codices coloniaux sont beaucoup moins riches en détails et montrent une claire influence occidentale dans le dessin. Exemple:

Différences entre un Codex précolombien et un Codex colonial


Les Codex Mayas


Par webmaster, à :: Les différents Codex
Codex mayas
Seuls 3 codices mayas sur les 27 recensés par l’évêque inquisiteur Diego de Landa ont survécu aux flammes des autodafés. On estime pourtant que la civilisation maya a conservé son système d´écriture sur codex pendant plus de mille ans !

- Le Codex de Dresde (Sächsische Landesbibliothek, Dresde). D´après les spécialistes, le Codex de Dresde est le plus beau des codex mayas.
- Le Codex TroCortesianus (Museo de América de Madrid). Le Codex de Madrid est le mieux conservé et le plus long des 3 codex mayas avec ses 112 pages
- Le Codex Peresianus (Bibliothèque Nationale, Paris). Retrouvé dans une poubelle de la Bibliothèque Impériale de Paris, le manuscrit original est tellement détérioré qu´il est devenu intouchable.

Le Codex de Dresde est le plus beau des manuscrits Mayas connus à ce jour



Le saviez-vous?


Par webmaster, à :: Les différents Codex
saviez vous maya


Un quatrième Codex Maya semble avoir été découvert dans les années 1970. Ce  fragment de onze pages appelé Codex Grolier aurait été trouvé dans une grotte mais n’a pas été authentifié de façon formelle. Conservé dans un musée au Mexique, il n'est pas exposé aux yeux du public. Ses pages sont bien moins complexes que celles des autres codices, les dieux y sont grossièrement représentés. Chacune représente un héros ou un dieu, tourné vers la gauche. Le haut de page est marqué d'un nombre tandis que le bas de page gauche présente apparemment une liste de dates.

L'authenticité du Codex Grolier est contestée par les spécialistes





Téléporté par DotClear
Contact Webmaster