Rechercher :


Qui suis-je?


Par webmaster, à :: Qui suis-je?


Je suis actuellement professeur d'espagnol dans l'Yonne. Je suis passionné de civilisations précolombiennes (surtout les Aztèques, mais aussi les Mayas et les Incas) depuis la lecture du roman Azteca de Gary Jennings lorsque j'avais 15 ans. Mon premier Codex était un fac-similé du Borgia acheté sur eBay le 2 octobre 2005. Plus récemment, j'ai eu l'occasion unique de compléter cette collection auprès d'un chercheur américain, le docteur H.B. Nicholson. Après de nombreuses recherches, je souhaite à présent partager avec vous ma passion pour ces manuscrits insolites, rares et précieux. Au fait, si les musiques présentées sur ce site vous plaisent, n'hésitez pas à acheter les albums de Xavier Quijas Yxayotl sur Amazon, Priceminister ou eBay...

Le propriétaire de la collection (heureux)


La vie du site


Par webmaster, à :: La vie du site


Expo Codex a été remarqué par plusieurs internautes qui m'ont fait l'amitié d'écrire des articles sympas. Voici un article de Catherine MAUDET, professeur d'espagnol dans le Val d'Oise. Son blog est une vraie mine d'or pour les enseignants, on y pioche toujours de bonnne trouvailles, des articles curieux et des idées nouvelles !

Lo bueno de compartir
http://lobuenodecompartir.blogspot.com


Madame Nuria ALCAZAR, professeur d'espagnol à l'initiative du projet de blog Fourier Langues a également rédigé un article sur notre site. Je vous recommande ce site qui fourmille de bonnes idées, de vidéos intéressantes et plein d'activités prêtes à l'emploi... Un grand merci pour ton article Nuria !

Fourier Langues
http://fourierlangues.fr/espagnol/



La vie du site (suite)


Par webmaster, à :: La vie du site

Ian Murssel est un fou furieux, passionné par les Aztèques, à tel point qu'il en a fait son métier !!! Cet anglais passionné s'est marié avec une mexicaine et parcourt les écoles et les lycées anglais pour leur faire découvrir de manière interactive et ludique l'histoire de cette Civilisation. Son site est plus qu'une mine d'or, c'est une référence incontournable !

Mexicolore
www.mexicolore.co.uk

Mexicolore

Un article publié sur le site des Langues de l'Académie de Dijon
Site Académiqiue de Dijon
http://langues.ac-dijon.fr





Vidéos Youtube


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos

Vous trouverez dans cette rubrique 8 mini séquences pour vous donner un aperçu de l'exposition. Merci à ma collègue et amie Nuria ALCAZAR qui a filmé et monté ces vidéos. Merci également à Mme Brigitte PIFFOUX, bibliothécaire à Monéteau pour avoir permis cette belle aventure.



Présentation par Mme Piffoux


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


L'intérêt de cette exposition


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


Les Codex Mayas


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


Les enfants captivés par les Codex


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


La petite fille qui sait tout ! (Caroline)


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


Sous le signe du Lézard


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


La vitrine des Codex Mayas


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


Les Codex contemporains


Par webmaster, à :: Galerie de vidéos


Des livres à l'histoire étonnante!


Par webmaster, à :: Un peu d'histoire...
histoire étonnante

Ces livres sont des survivants pour 3 raisons :

1) Ils ont survécu au bûchers et à la destruction massive et systématique organisée par les prêtres espagnols qui y voyaient des récits hérétiques et démoniaques.

2) Seuls 3 codices mayas et moins de 15 codices précolombiens ont survécu aux flammes des autodafés. Ils ont de plus réussi à traverser l’Atlantique sans encombres.

3) Certains d’entre eux ont enduré des péripéties supplémentaires:
- Le Codex Madrid a été coupé en deux pour être revendu à des musées différents.
- Le Codex Paris a été retrouvé dans une poubelle au milieu de vieux papiers poussiéreux, près d’une cheminée à la Bibliothèque Impériale
- Le Codex Dresde a subi les effets des bombardements alliés sur la ville pendant la 2ème Guerre Mondiale. Toute la partie supérieure est illisible à cause de l’humidité.
- Le Codex Borgia a échappé de justesse à des enfants qui s’amusaient à le brûler !

Le Codex Zouche Nuttall est actuellement exposé au British Museum




Des manuscrits pillés et éparpillés


Par webmaster, à :: Un peu d'histoire...
manuscrits pillés

- La plupart des codices mexicains ont été dispersés dans des pays européens : on en trouve notamment à Paris, à Vienne, à Londres, à Dresde, à Madrid et au Vatican.

- Le gouvernement mexicain en a réclamé certains, au nom du patrimoine historique et culturel national. Ce fut le cas du Codex Badianus, rendu de mauvaise grâce au Mexique par la Bibliothèque Apostolique du Vatican. On raconte que le cardinal bibliothécaire conserve encore l’étui original qui protégeait ce codex…

- Au fil des siècles, des collectionneurs privés ont conservé ces manuscrits dans des « cabinets de curiosités », mais sans toujours apprécier leur valeur ni leur rareté. Ainsi, certains ont été baptisés de noms pour le moins étranges : « Livre des Hiéroglyphes Egyptiens » pour le Codex Laud ou « Livre de la Chine » pour le Codex Cospi !

Destruction de codices précolombiens, Codex de Tlaxcala, Glasgow University Library



Curiosités


Par webmaster, à :: Un peu d'histoire...
Codex Borgia page 59

Voici la page 59 du Codex Borgia. On peut y voir les associations matrimoniales de couples plus ou moins bien assortis en fonction de leur signe astrologique aztèque. Les femmes sont reconnaissables à leurs coiffures en forme de cornes et les guirlandes de fleurs dans leurs cheveux... (cliquez sur l'image pour l'agrandir)





Téléporté par DotClear
Contact Webmaster